Gaël HARDY et l’entreprise CREZE : l’histoire d’une rencontre

Entreprise Crézé

 

Fiche d’identité : Entreprise Crézé
Forme juridique : SASU
Effectif : 19 salariés
Secteur d’activité : travaux de menuiserie métallique et serrurerie
CAHT 2015 : 2 610 400 €
Président : Gaël HARDY

http://www.creze-sarl.com/

 

De 1898 à aujourd’hui

Presque 120 ans d’histoire, de celles que l’on aime à raconter surtout à l’ère où les entreprises en difficultés économiques sont légion.

Créée en 1898, l’entreprise est d’abord une histoire familiale spécialisée dans la serrurerie – ferronnerie.

En 1984, elle est reprise par Rémi Crézé, compagnon du Devoir, qui lui a donné un nouvel envol en diversifiant son activité vers :

  • les escaliers (comme le magnifique ouvrage pour la biennale d’art contemporain au couvent des Jacobins à Rennes, sous la forme d’imbrication d’escaliers…)
  • les verrières (celles des Galeries Lafayette de Rennes ou pour des propriétés privées…)
  • l’agencement métallique et objets de décoration grâce à l’acier, l’inox et le laiton (du cendrier d’Hervé Perrin aux candélabres en bronze patiné du Conseil d’Etat à Paris en passant par les lanternes du palace parisien Peninsula…)
  • la restauration du patrimoine (celle à Rennes du monument aux morts commémorant les victimes de la guerre 1870-1871 ou la création avec le tabernacle de la chapelle de Saint-Yves à Rennes…)

Et la concrétisation à l’international (comme au Caire, à Moscou ou à Tokyo…) de projets qui ne demandent qu’à être développés.

Le 30 décembre 2015, Gaël HARDY, un des vice-présidents d’In Situ Développement, reprend la société Crézé. L’occasion pour Gaël de nous expliquer son parcours de repreneur d’entreprise.

La maxime de la société prend alors tout son sens : « Avec les acquis d’hier, travailler aujourd’hui, pour façonner demain. »

Un parcours de 15 mois

C’est somme toute le parcours d’un repreneur classique, la moyenne est de 18 mois à temps plein entre le début du projet et sa concrétisation et elle sera de 15 mois pour notre vice-président !

C’est un parcours jalonné de formations, d’accompagnement, de conseils, de développement des réseaux et de recherche de financements.

Dans ce contexte, le choix des associations est important :

  • l’association CRA (Cédants et Repreneurs d’Affaires)
  • l’APM (Association Progrès du Management)
  • le Réseau Entreprendre Bretagne
  • le CCRE 35 (Club des Créateurs Repreneurs et Entrepreneurs)
  • l’ISD (In Situ Développement)

Après avoir construit un réseau de contacts spécifiques à la transmission d’environ 200 personnes, Gaël HARDY a analysé 25 dossiers, a rencontré 9 cédants et fait au final une offre sur 3 entreprises.

Pour la société Crézé, le dossier a été retenu par Gaël HARDY en janvier 2015, pour une rencontre un mois plus tard. Il faudra attendre le mois de juillet pour que soit établie la lettre d’intention liant les deux parties, le mois d’octobre pour le protocole d’accord et le 30 décembre 2015 pour la signature définitive.

La reprise d’entreprise : une rencontre cédant – repreneur

L’entreprise Crézé est reconnue pour ses savoir-faire techniques-métiers, son expertise au service du particulier, du professionnel ou d’une collectivité.

Gaël HARDY, issu de l’industrie métallurgique en tant que directeur général de l’entreprise Euro-Shelter, apporte ses compétences entre autres d’organisation industrielle et logistique, de développement commercial et export, et la maîtrise des systèmes d’information.

C’est le fruit de la rencontre de deux cultures, celle de l’artisanat et bâtiment avec celle de l’industrie pour donner un nouvel élan à la société Crézé et l’ouvrir à de nouveaux marchés !

Trophée du repreneur d’entreprise 2015

Gaël Hardy

Le 13 janvier dernier, la CCRE 35 (Club des Créateurs, Repreneurs et Entrepreneurs d’Ille-et-Vilaine)
récompensait Gaël HARDY,
en lui remettant le trophée du repreneur d’entreprise 2015.

De quoi démarrer magnifiquement cette belle histoire de reprise d’entreprise par un de nos membres d’In Situ Développement.

Rédigé par Catherine ROBERT