L’évolution des métiers dans l’entreprise, In’Situ Développement fait salle comble

Le 23 juin dernier, In’Situ Développement organisait une nouvelle matinale « Parlons job, parlons vrai » sur le thème de l’évolution des métiers dans l’entreprise. Cette manifestation a réuni une quarantaine de participants autour de 4 tables rondes animées par des professionnels des ressources humaines et du recrutement.

Après ce deuxième opus qui fut un franc succès, il y a fort à parier que les matinales « Parlons job, parlons vrai » prennent place de façon régulière dans le calendrier des manifestations organisées par In’Situ Développement. En effet, les participants sont repartis satisfaits de leurs échanges avec les professionnels venus animer les tables rondes sur des thèmes liés au recrutement, aux métiers et à la gestion des ressources humaines.

Salle comble pour cette nouvelle matinale « Parlons job, parlons vrai »

Des intervenants de qualité pour des échanges enrichissants

Florent Letourneur (Happy to meet you) et Christine Ropers (Diana) ont animé une table ronde consacrée à « l’émergence de nouveaux métiers vs la disparition de certains autres ». Anita Lelièvre (SOCOTEC) et Anthony Coiffet ont développé le thème du « nouveau manager ». Marie-Laure Collet (Abaka) et Véronique Lohier (Daunat) ont présenté « Les nouveaux modes de recrutement ». Et enfin, Raphaël Guitton (Forstaff) et Valérie Jarny (Archipel habitat) ont expliqué la problèmatique des « relations intergénérationnelles dans l’entreprise ».

L’objectif de cette matinale était de favoriser une rencontre autour de thèmes liés aux Ressources humaines et au recrutement entre des intervenants extérieurs et des membres d’In’Situ Développement. Elle a par ailleurs permis de faire connaitre et de mettre en valeur les compétences des membres de l’association, au travers d’échanges professionnels de qualité.

Quels nouveaux métiers pour demain ?

On retiendra des débats sur les nouveaux métiers, qu’à l’horizon 2025 ceux qui seront recherchés n’existent pas encore pour 50% d’entre eux et que l’actuel Code du Travail est assez inadapté aux nouvelles formes de management qui apparaissent. La créativité et le travail en mode projet sont aujourd’hui des axes recherchés.

Les jeunes générations qui intègrent le monde de l’entreprise imposent progressivement les contours d’une nouvelle forme de management. Les limites s’estompent entre le temps de travail et le temps personnel, idem avec l’activité professionnelle dans l’entreprise et en dehors. La question du sens de la mission confiée prend toute sa place. Générations X, Y et Z doivent composer autour d’une vision du travail parfois très différente…

Le recrutement, une question de compétences et de valeurs avant tout

Enfin, il aura beaucoup été question de compétences et de créativité autour de la table dédiée aux nouveaux modes de recrutement. On retiendra qu’il faut être différenciant et créatif pour sortir du lot dans ses candidatures, montrer un réel intérêt pour l’entreprise quand celle-ci est connue et utiliser les nouveaux canaux de communication.

Pour clôturer cette rencontre, Aurelien Morvant (Kokan) a réalisé une restitution graphique de la matinale. Il a dessiné pour In’Situ Développement et tous les participants, une fresque représentant la quintessence des échanges. Tous ont pu photographier le tableau pour garder le résumé coloré des débats, en lieu et place des habituelles notes, souvent fastidieuse à relire et surtout à retenir.

La restitution graphique des échanges par Aurelien Morvant

La restitution graphique des échanges par Aurelien Morvant

 

Rédigé par Christine Besneux pour In’Situ Développement