Skip to content

L’Ouest, terre d’experts : l’intelligence collective au service de la stratégie des entreprises

Comment l’intelligence collective permet-elle de d’impliquer les collaborateurs dans l’atteinte des objectifs stratégiques de l’entreprise ? Pour ce deuxième post de l’Ouest, Terre d’experts, quatre de nos membres apportent leur éclairage sur les clés de réussite et témoignent en écho les unes des autres des traductions concrètes dans leurs activités.

“La place de l’intelligence collective en entreprise est centrale.”
Céline Guézou, conseil en Innovation-transformation

L’intelligence collective, de quoi parle-t-on ?

L’intelligence collective est une démarche qui permet de faire travailler ensemble plusieurs individus au service d’un but commun comme la résolution de problématiques et/ou la réussite d’un projet. Elle constitue un facteur important d’efficacité des équipes dans les entreprises. Cette démarche favorise l’engagement des collaborateurs dans un projet et répartit les responsabilités de manière à ce que chacun soit acteur de la réussite collective. Elle favorise la créativité mais aussi l’apprentissage pour que le collectif puisse grandir en s’appuyant sur les ressources de chacun. 
Dans une démarche de changement, elle encourage la prise de conscience collective autour des enjeux, facilite les échanges, fait émerger des nouvelles idées, accélère les prises de décisions… 


Dans un monde où il faut savoir s’adapter, prendre des décisions rapidement et repenser nos façons de travailler et de produire pour y intégrer les transitions (sociales, environnementales et digitales…) la place de l’intelligence collective en entreprise est centrale.

Les ingrédients en entreprise

J’ai eu la chance d’accompagner la mise en place d’un mode de gouvernance partagée dans l’entreprise Voyelle et de pouvoir ensuite décliner cette façon de travailler au service des projets des clients. L’intelligence collective amène une nouvelle façon de fonctionner ensemble. Elle questionne la place de chacun, les responsabilités, les égos, les pouvoirs…Il faut donc mettre en place des conditions fertiles : 

  • Une vision partagée, un cap pour donner du sens aux contributions individuelles et motiver les équipes pour trouver des solutions ensemble.
  • Un cadre clair, bien défini et sécurisant qu’il faut rappeler régulièrement.
  • Un climat de confiance qui se cultive, des conditions d’écoute, de suspension de jugement, le droit à l’erreur pour favoriser les prises de parole et les prises d’initiatives
  • Une maîtrise des méthodes d’intelligence collective car l’animation de ces espaces de travail ne s’improvise pas
  • Une capacité à laisser la place aux émotions (elles sont porteuses de messages et moteurs de notre créativité),
  • Une envie de partager, communiquer, célébrer chaque pas…

L’émulation collective, au service de la transformation créatrice de valeurs pour l’entreprise !
Valérie Depincé, Consultante Transformation Business Intelligence

L’intelligence collective est au cœur de la réussite du management du changement de l’entreprise, en révélant l’alchimie des hard skills (savoir-faire) et des softs skills (savoir-être) de chaque collaborateur. Pour faire adhérer au changement, rien de mieux que de déclencher l’émulation autour d’un projet symbolique de la raison d’être de l’entreprise.  C’est ainsi qu’en tant que pilote du changement d’une entreprise de service dont la raison d’être est « Better People, Better results », j’ai proposé à l’équipe commerciale de se mettre en scène autour d’un programme de communication interne nommé « Know it, Push it, Do it, Share it ».
En clair, chaque Business Unit vient partager une proposition innovante qu’elle a proposé à un client avec pour vocation d’anticiper ses besoins et de nourrir sa créativité.
Cette prise de parole mensuelle a pour ambition :

  • de mettre en exergue une équipe qui a agi de manière proactive,
  • de se cultiver autour de nouvelles offres enrichissantes,
  • d’attiser la curiosité et l’inspiration des autres BU vers de nouvelles perspectives business clients,
  • de s’entraîner à la prise de parole en public, opportunité idéale pour les juniors d’enrichir leur valeur ajoutée,
  • de booster le développement commercial vers plus de conversion business.

Chacun apporte ainsi sa pierre à l’édifice quel que soit son niveau hiérarchique et participe à l’efficience d’une entreprise créative.
La seule condition sinequanone à la réussite de ce parti-pris, réside dans l’alignement des membres du comité de direction sur ses valeurs, sa posture de manager coach vs manager expert, et bien évidemment implique de partager une vision stratégique unique, porteuse de sens et qui naturellement boostera la dynamique d’entreprise. Rappelons ce que clamait Albert Einstein, « La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse ! »
Alors, quand allez-vous libérez la créativité de vos équipes pour le bien de votre entreprise ?

Retour d’expérience de 20 ans de pratique en Intelligence Collective.
Témoignage de Nathalie Bonnefoy, Directrice Qualité – RSE.

83% des employés expriment l’envie et le besoin de collaborer ! Mon expérience le confirme et me permet d’affirmer plusieurs convictions sur le sujet :

Les relations hiérarchiques doivent s’effacer au profit du principe d’équité. C’est sans doute le point de vigilance. C’est accepter que chaque point de vue a une importance égale, et que tous les points de vue sont pris en considération dans la décision collective. On ne raisonne plus « pour ou contre mais ensemble », et par consentement. L’astuce consiste à s’entourer, dans un premier temps, des managers matures. Le but est bien de favoriser l’émergence d’idées, la créativité en cascade, le dialogue, la participation de tous.
L’objectif doit être clair.  A cette étape, l’utilisation des outils « QQOQCP, la règle des 80/20… » permet de délimiter le sujet et de prioriser. La démarche s‘effectue ensuite par petits pas en acceptant de ne traiter qu’un objectif à la fois. La mise en œuvre de la solution doit être rapide, concrète et visible.
Ainsi, dès 2001, au sein du Groupe Florette, avec la direction nous avons eu comme ambition de créer une démarche d’Intelligence Collective centrée sur la résolution de problèmes. J’ai créé la démarche basée sur les 8D pour traiter en priorité des problématiques relatives à la qualité produit. Très vite, cette démarche a été déployée sur des thématiques diverses comme la réduction des pertes sur ligne, la qualification d’un process de détection de corps étrangers, la fluidité des informations entre les interfaces.
L’Expérimentation s’initie avec un groupe de collaborateurs motivés par la démarche. La connaissance de ses collègues permet de s’entourer d’alliés volontaires pour animer le premier groupe : celui qui va être « observé » en termes de pratique, et de résultats.
Le problème se résout là où il se trouve ! Intégrer les collaborateurs pour leur connaissance de la problématique est clé. Leur contribution est en effet importante dans la recherche des causes racines et de propositions adaptées. Chez BCM Cosmétique, je l’ai initié dans les réunions d’Analyse des Risques Consommateurs. Le résultat a été probant : sur la base de questionnements, de mises en situation et d’observations, l’opérateur a trouvé seul une solution pragmatique tout en la mettant en place pendant nos échanges. Il a été le meilleur ambassadeur de la solution. 
Travailler en mode Intelligence Collective, c’est ETRE ACTEUR DU CHANGEMENT.  Lors d’une précédente mission, qui avait pour objectif de réaliser avec un temps d’avance un Bilan Carbone, nous avons constitué une équipe novice sur le sujet. L’implication de chacun et la mobilisation de compétences complémentaires au service d’un but commun ont permis de développer des axes stratégiques de RSE pour le budget suivant. L’enthousiasme de participer à quelque chose de nouveau a également été l’un des facteurs de réussite.
Maintenir une dynamique pour ancrer la démarche. L’animation repose sur un agenda, une communication régulière des résultats et des performances obtenues, qui maintiennent l’énergie des équipes. 

Etre facilitatrice de l’intelligence collective requiert des « soft-skills » essentiels, que sont l’écoute active, l’animation de réunion, l’empathie, l’absence de jugement. La créativité et l’agilité permettent de s’adapter aux interlocuteurs et de proposer les outils adéquats pour favoriser la production d’idées. Solliciter les collaborateurs, identifier les compétences, les écouter parler de leurs activités, les aider à faire émerger des solutions apporte plusieurs bénéfices :

  • Donner du sens à leurs missions et contribuer à leur bien-être au travail,
  • Développer des relations transversales entre collaborateurs plus fluides.

L’intelligence collective génère plus de créativité et de motivation pour des résultats encore plus ambitieux. L’entreprise gagne en efficacité, en réactivité notamment face aux risques, ou pour répondre aux exigences clients. Cette démarche est un moyen d’éveiller les entreprises vers une approche de l’empowerment.
Elle questionne fortement le leadership ! Managers, dirigeants, êtes-vous prêts ?   

In’Situ Développement, laboratoire d’intelligence collective ?
Le regard de Véronique Jaffrès, Directrice Administrative et Financière 

Intégrer In’Situ Développement c’est découvrir le pouvoir de l’intelligence collective au service de l’association et de ses membres. Dans une organisation sans hiérarchie, où les actions et interactions sont rythmées par la plénière hebdomadaire et le travail des commissions et groupes projets, chacun trouve la place pour s’exprimer, donner du sens à son action et contribuer au développement du projet collectif. 
Les nouveaux membres qui rejoignent cette aventure, et qui viennent d’horizons professionnels variés, portent en eux une envie d’interagir, de partager, de collaborer, de gérer collectivement des projets, de résoudre des problématiques soulevées par les membres, ou encore d’entreprendre.
L’association met à disposition dès l’intégration des nouveaux membres des outils digitaux professionnels collaboratifs :  le bureau “virtuel” composé d’une adresse mail personnelle et d’une digital workplace, permettent à l’intelligence collective de s’exprimer à plein. L’animation de la communauté et la diffusion rapide et décloisonnée de l’information s’en retrouvent maximisées. 

L’intelligence collective : une des clés du management de demain ?

L’expérience apportée par In’Situ Développement, permet de s’immerger dans une organisation transversale (et non pyramidale), où les silos n’ont pas leur place. Chaque membre de l’organisation choisit la commission ou le groupe au sein duquel il souhaite mettre à disposition son talent. Dans ces groupes de travail, chacun est invité à s’exprimer, afin de s’approprier le processus de co-construction de solutions et le consensus collectif, pour être ensuite le meilleur porte-parole et acteur des décisions.
Bien entendu, nous sommes conscients que, à la différence des entreprises, nous sommes une association et les enjeux diffèrent. Quelle opportunité dès lors d’expérimenter, sans risques, en toute bienveillance et confiance sur des problématiques qui ne font pas forcément partie de notre cœur de métier ! 

L’expérience vécue au sein d’In’Situ Développement permet d’acquérir et de transposer les réflexes de l’intelligence collective en entreprise, au service des parties prenantes et de la création de valeur. Au quotidien, la communication, le partage de l’information et la prise de décisions s’en retrouvent fluidifiés, et à plus long terme, dans le cadre de déploiement d’actions stratégiques demandées par la Direction, ou encore dans la mise en œuvre de changements organisationnels induits par l’évolution de l’entreprise, toute l’organisation gagne en agilité. Dès lors, la résilience humaine, organisationnelle et économique face aux changements et incertitudes ne peut s’en trouver que renforcée.

Les membres d’In’Situ Développement : « Ils ont un petit quelque chose en entretien qui fait la différence… »  Voici une phrase que nous pouvons entendre de la part de nos partenaires. Et ce n’est pas étonnant finalement car intégrer In’Situ Développement c’est faire partie d’un collectif de professionnels qui donne confiance, dynamise, maintien à niveau, interagit avec des partenaires et acteurs locaux, gère des projets, communique… en bref mobilise ses talents au service de la mission de l’association et de ses membres.

Comment dès lors ne pas être fiers de contribuer à faire rayonner ce collectif, et rayonner soi-même lors de nos prochaines rencontres ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn